Crimorg.com, c'est aussi un article chaque jour sur les réseaux sociaux.

Alors rejoignez-nous pour suivre quotidiennement l'actualité du crime organisé en vous abonnant !

Paris : la fin du "call center" de la Cité de la Banane

Crimorg.com | 25.10.22
0K ATroisYCB frères,T ASd’origineW RNmarocaineFY5 etKIJ basésX M1de3 P2la9 37cité5 M4de1 0Bla2TQ Banane,G EMouXGA quartierGD ZdesR9Q AmandiersCK L(XXèmeYX6 arrondissementR8Z deSJ KParis),DJ IontUBE étéR2 6ciblésST UpourDA JavoirH 9WmontéFDQ un230 centre6 USd’appelsAH NtéléphoniquesHL 5S B2les32B clients3 NScommandaient32X desAEM produits6M Lstupéfiants,MEF livrésYT WàYW 0domicile4 02dans68T toute3 6Fl’Île-de-France.N 7OCeQFZ systèmeMJV leurE 4RrapportaitU CEenvironT 0C47.000X7 0eurosYKQ par2S HsemaineWYO (unF ZDsuccèsK5 GcontestéPI5 parK4U leursK6T avocats).UZ5 Les5LG perquisitions3HQ ontC HYentraîné7SX la1 8UsaisieLZ7 de56 O3531G kilos07 Pde0WK résineDW FdeJ9E cannabis,PC 1des6Q4 produitsP XBdeIQ DsynthèseY TZetBP 530.000UX JeurosP1W enY ZWespèces.
Cinq21 Bhommes,IV 7âgés6 XLde9 QZ20E7 WàQAK 30J 5Oans,65 Odirigeants3F VetM OVemployés0S OduZ0 N« call4S Zcenter »,J5 Aen3R9 placeKNY depuisF V8au5I NmoinsX M6unB INan,O DIont7KE étéCF Ainterpellés.B S2SelonVG 8l’enquêteCJ MdémarréeV 6WenV B5janvier4WI 2022,M ZUlesYV Wdrogues8G Bétaient13 Pimportées8LW depuisZ GUl’EspagneRE9 (résineHP7 deVL Scannabis),E7 NetUQJ desN7J Pays-Bas9T OetQ OZdeTH 8Belgique5B2 (MDMA7G1 et1 SZ3MMC)F Z7:WY9 17YW9 voyagesE ZPestimésJH 2enS7F moinsIY Dd’unE6U an.X5 3Les0 HQvéhicules0O SdesEY Ltrafiquants31G sont8P EbalisésG ESet8G 4« sonorisés ».T AJEnOAW octobreD 0F2022,P6H lesY8D trafiquantsV 0TenvisagentGV6 deX 39s’approvisionnerNT 6directement9I 2au7 LQMaroc.OL0 EnN7 DÎle-de-France,N8 Vles5V EproduitsBZ 6stupéfiants6 KJsontR EOstockésE RQdansA 3Sdes85W voituresL 65garéesT OBsurO 4ZdesD3Z parkingsHR D:desDF Pravitailleurs7Q8 viennentJC IyW X6chercher0 YMlaGB 6drogueG Y9pourG54 laBY XremettreMCD àE ONunZK0 dispatcheurZ3 H(dontY5Q l’unR8M estV NJétudiants1Z7 enI Z4BTS5W Fde9S Hgestion1B AdesW7 2PME).M PAAprèsG2N laLO U« journéeZW BdeV IFtravail »,N 9Hl’argentO W3est1FK collectéD2 0etS U0cachéLQ 7chezHES uneE 1J« nourrice »5F4 (laX 3Dtante1O HdeR JBla2 E5fratrie).
AprèsMQD cetteMO QenquêteUI 2de1WR plusieursL1 Pmois,1VK lesH1 XenquêteursX M4lancentEXN l’opération67 OfinaleBPL :9 0K5H 20hommesSWN et8T Y4K0 Efemmes7GU sont3TH interpellésG PFà1UT ParisZT FXXème,06 IMontreuilBC 0etB ZNAulnay-sous-Bois6 ZN(Seine-Saint-Denis). 25 SL’unN L0desH1 GfrèresK QWéchappe7A 8àGW3 l’arrestationGT 8:Q TGil5FR estM27 enG5 Acavale1J 8à38 7l’étranger.GM2 LesMC 4deuxKSC autres,3P Hanciens4 9Tambulanciers,Z VBofficiellement4 79sansXF Zemploi,AP Wvivent40 ZchezPK DleursS RHparentsAG P:GR7 ilsR7 HgèrentP HOà8U4 plein92 HtempsH Q0leurUO Ttrafic.D6E L’aînéVYQ cumuleJI H12CE7 condamnationsTI1 surP TQsonA 2BcasierN JHjudiciaire,ED Odont07I une2T 7enHL UItalieG4 9pourL FMtraficDT OdeJ79 MDMA.

Maroc : libération d'un caïd anversois de la drogue

Crimorg.com | 26.10.22

En juillet 2022, Mohamed R.C. (photo), connu dans le milieu criminel d’Anvers sous le surnom de « l’Algérien », est arrêté à Casablanca. La Belgique a réclamé son extradition après sa condamnation courant novembre à 6 ans de prison pour avoir commandité l’attaque d’un crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com dans sa libération.
Il
a également été accusé d’être un « indic » des forces de l’ordre. D’ailleurs, après sa libération au Maroc, un engin explosif a été retrouvé devant le domicile de sa demi-soeur dans la banlieue d’Anvers, nécessitant l’intervention des démineurs.

Un réseau de vols de vélos électriques démantelé en région parisienne

Crimorg.com | 26.10.22
Le commissariat de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a mis au jour un trafic international de vélos et de trottinettes électriques. Quatre voleurs et receleurs roumains ont été mis en examen. Les engins étaient volés dans la crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com et au moins une dizaine de victimes. Les lieux de stockage des objets volés sont également localisés et que les vélos/trottinettes sont envoyés régulièrement par camions jusqu’à une ville étudiante en Roumanie.

Importation de cannabis : démantèlement d'un réseau basé dans l'Oise

Crimorg.com | 26.10.22
La Brigade des Stupéfiants de la Préfecture de Police de Paris, aidée de la police espagnole, a démantelé un réseau d’importation de résine de cannabis basé à Creil (Oise). La drogue, en provenance du Maroc via l’Espagne, était ensuite répartie dans l’Oise et en Ile-de-France. A la crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com c’est le vaste coup de filet final, en France et en Espagne.
En
France, 3 personnes sont interpellées à leurs domicile de l’Oise et de Seine-Saint-Denis. Près de 10.000 euros en espèces, plusieurs véhicules et objets de luxe sont saisis. En Espagne, 10 trafiquants sont arrêtées.

Opération internationale contre la cybercriminalité en Afrique

Crimorg.com | 25.11.22

L’opération Africa Cyber Surge, entre juillet et novembre 2022, coordonnée par Interpol en étroite collaboration avec Afripol, a visé la cybercriminalité sur tout le continent africain. Coordonnée depuis un centre de commandement d’Interpol à Kigali (Rwanda), l’opération s’est concentrée sur l’élimination des facilitateurs de la cybercriminalité. Lors de l’opération, 11 personnes ont été arrêtées, dont un suspect lié à la maltraitance d’enfants et 10 autres liés à des activités d’escroquerie et de fraude d’une valeur de 800.000 dollars. De plus, les autorités érythréennes ont démantelé un marché Darknet qui vendait des outils de piratage et des composants de cybercriminalité en tant que service. Plusieurs cas d’escroquerie à la crypto-monnaie ont été traités au Cameroun, dont un avec un impact financier sur une victime estimé à plus de 8 millions de francs CFA (soit environ 12.200 euros). Par ailleurs, la Tanzanie a récupéré plus de 150.000 dollars de l’argent des victimes dans des crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com dans des relations amoureuses fictives afin d’obtenir de l’argent ou des informations personnelles et financières. Un important réseau de fraude « amoureuse » a été démantelé en octobre 2021 quand sept membres de la Black Axe et un conspirateur ont été arrêtés au Cap dans le cadre d’une opération conjointe entre le FBI, Interpol et la police sud-africaine. Les criminels ont été accusés d’avoir dirigé un réseau de fraude qui aurait volé 4 millions de dollars à environ 100 victimes américaines sur une période de 10 ans. Gareth Newham, responsable de la justice et de la prévention de la violence à l’Institute for Security Studies de Pretoria, a déclaré que les criminels profitent du manque de ressources économiques de la région mais surtout des capacités détériorées de la police sud-africaine. Par ailleurs, la cybercriminalité a eu une forte croissance en Afrique du Sud, en particulier pendant les cinq dernières années.

Afripol est un mécanisme indépendant de l’Union crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com contre la criminalité transnationale organisée.

La police portugaise continue le démantèlement du réseau de "Xuxas"

Crimorg.com | 25.10.22

La police portugaise a interpellé 9 personnes, âgées de 25 à 66 ans, accusées d’être les complices de celui qui est présenté comme le plus important trafiquant de drogue portugais. Rúben Oliveira, dit « Xuxas », 38 ans, a lui-même été interpellé en juin dernier : il serait en fait le « correspondant » au Portugal de Sergio Roberto de Carvalho, le crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com région du Grand Lisbonne. Son association avec le Brésilien Sérgio Roberto de Carvalho lui permet de passer un cap et de devenir le principal trafiquant du pays. Sur Facebook, « Xuxas » affichait, en compagnie de sa femme et de ses trois enfants, sa réussite : voyages à Dubaï, voitures haut de gamme, hôtels et restaurants de luxe,…

La République Dominicaine, pays de transit du trafic de cocaïne

Crimorg.com | 24.11.22
Selon le Global Organized Crime Index, la République Dominicaine est considérée comme le principal centre de transit de cocaïne dans les Caraïbes, en provenance du Venezuela et à destination de l’Amérique du Nord ou de l’Europe. Des rapports internationaux indiquent que le trafic de drogue est présent en permanence dans le pays et a infiltré le système logistique de transport de marchandises, ainsi que le personnel chargé des poursuites pénales et de la surveillance portuaire. Le personnel du port est facilement corrompu : avec un salaire en moyenne de 450 dollars par mois, les trafiquants leur offrent crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com cocaïne dans le port de Caucedo. Dernièrement, une méthode sophistiquée et de plus en plus populaire de dissimulation de cocaïne est appelée « in and out ». Contrairement à la méthode bien connue « rip-on/rip-off », dans laquelle les trafiquants ouvrent les conteneurs et ajoutent de la cocaïne à la cargaison existante, les trafiquants utilisant la méthode « in and out » retirent la cocaïne du port après son arrivée et la stockent dans des conteneurs modifiés à l’extérieur du port. Ensuite, les trafiquants réintroduisent la cocaïne au port à l’intérieur des conteneurs modifiés avec l’aide de camionneurs complices.

Voir le rapport d’InSight Crime ici.

Réseau de cybercriminels démantelé au Panama

Crimorg.com | 24.11.22
Environ 35 personnes ont été arrêtées au Panama en raison de leur implication dans un réseau de cybercriminels qui volaient des identités via Whatsapp et des e-mails. Les opérations ont été menées dans crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com détenus figurent un fonctionnaire du Service national des frontières, 12 femmes, trois citoyens vénézuéliens, un colombien et un chinois, dont les comptes bancaires ont été utilisés pour déposer les sommes illégales.