Les règlements de comptes en France et en Belgique

Crimorg.com | Avril + Mai + juin + Juillet 2024
◊ Le 18 avril dernier, vers 21h30, deux hommes ont fait irruption près du point de deal crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com trafic de drogue. Des renforts policiers ont été déployés dès le lendemain dans le quartier…

◊ Le 19 avril, la Brigade de Répression du Banditisme (BRB) a procédé à l’interpellation de 6 suspects Lyon, Marseille crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com de stupéfiants. C’est la famille qui a alerté la police qui est parvenu à localiser l’homme et à intervenir.

◊ Le 23 avril, vers 21 heures, un appartement d’une résidence du 15ème arrondissement de Marseille a été visé par un crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com compagnon de la jeune mère de famille serait connu des forces de l’ordre pour des faits liés aux stupéfiants…

◊ Le 25 avril, peu avant 18 heures,un homme de 19 ans crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com La victime aurait été visée alors qu’elle prenait la fuite.

◊ Le 26 avril, un homme a été blessé par balle à la cuisse, dans le quartier de La Rose (13ème arrondissement de Marseille).

 ◊ Le crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com sans doute celui utilisé par le commando armé, a été retrouvé carbonisé dans la nuit sur la commune de La Barben, près d’Aix-en-Provence.

◊ Le même jour, dans la cité Valbarelle (1er arrondissement de Marseille), une fusillade a éclaté sur un point de deal situé près d’une crèche, et la façade d’un immeuble a été touchée de plusieurs balles. Une balle de 9 crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com mm. À l’arrière de la garderie, les policiers découvrent un sac de sport contenant deux couteaux, de la résine de cannabis (2 savonnettes et des doses dans des sachets de plastique), une balance et du matériel de conditionnement.

◊ Toujours le samedi 27 avril, mais à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un adolescent de 16 ans a été grièvement blessé à la main gauche et crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com (banlieue nord de Bruxelles). C’est un homme cagoulé qui aurait tiré à 4 reprises sur la victime, avant de prendre la fuite.

◊ Le 29 avril, un homme de 24 ans, connu de la police pour trafic de stupéfiants et identifié comme le « revendeur du jour », a été blessé par balle sur un point de deal réputé du quartier de l’Alma, à Grenoble (Isère). Ce lieu de deal serait disputé par des équipes rivales. Une balle de petit calibre lui a traversé la cuisse gauche. Après le coup de feu, le tireur a jeté un cocktail Molotov dans la devanture d’un bar voisin, puis a pris la fuite en vélo.

◊ Dans la nuit du 1er au 2 mai, un homme de 33 ans a été tué d’une balle sous la nuque à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), quasiment devant son domicile. Karim B. a été tué dans le quartier populaire de la Rose-des-Vents : le ou les tueurs ont pris la fuite dans une voiture faussement immatriculée, retrouvée incendiée peu après. La victime était connue de la police pour meurtre, séquestrations et importation de stupéfiants, et était sortie de prison depuis un an. ◊ Dans la nuit du 3 au 4 mai, peu avant minuit, Karim, un homme de 28 ans, a été tué par balle dans le quartier des Beaudottes, à Sevran (Seine-Saint-Denis). Six autres personnes ont été blessées : trois ont été prises en charge sur place, un s’est présenté aux pompiers et deux autres ont été déposées devant un hôpital. Au total, 25 douilles de calibre 7,62 ont été retrouvées sur les lieux. Deux hommes seraient arrivés en voiture sur les lieux : le passager serait descendu et aurait ouvert le feu, avant de prendre la fuite avec son complice. ◊ Dans la nuit du 3 au 4 mai, vers 00h20, un homme a été touché par balle au niveau du visage dans le quartier des Moulins à Nice (Alpes-Maritimes), près d’un lieu de deal. ◊ Le samedi 4 mai au petit-matin, une fusillade dans le quartier Croix-Daurade, au nord-est de Toulouse (Haute-Garonne), a fait un mort, un blessé grave et un blessé léger. La personne décédée, Ouisam Boujoual, dit « le Gay », 32 ans, est sortie de prison (en conditionnelle…) en février 2024, après avoir purgé une peine de six ans de prison, notamment pour des affaires de stupéfiants et violences aggravées. Interdit de séjour à Toulouse, l’homme, qui a 26 mentions à son casier judiciaire, avait également été poursuivi pour un meurtre commis en juillet 2018, pour lequel il a été acquitté en fin d’année 2022. Le blessé grave est un homme de 23 ans, touché au thorax. Enfin un troisième homme, 25 ans, a été blessé à la main. Les trois hommes se trouvaient dans un véhicule qui quittait le parking d’une boîte de nuit : deux personnes sont sorties d’une autre voiture et ont ouvert le feu avec des armes de 9 mm (photo ci-dessous). 30 étuis ont été trouvés sur place. Il s’agirait d’un règlement de comptes pour le contrôle du point de deal d’Auriacombe, à La Reynerie quartier sensible de Toulouse. Dans ce cadre, un « contrat » avait d’ailleurs été lancé, via les réseaux sociaux, contre Boujoual (photo ci-contre). ◊ Le dimanche 5 mai, nouvelle fusillade à Sevran (Seine-Saint-Denis) vers 18h30 dans la Cité Basse. Deux hommes, âgés de 31 et 35 ans, connus pour des affaires de stupéfiants, ont été tués : 16 douilles de calibre 9 mm et un chargeur auraient été retrouvés sur la scène de crime. Il pourrait s’agir de représailles au meurtre de Karim, commis la veille dans la cité des Beaudottes. Le 16 mai, un homme de 49 ans, réputé dangereux et « bien connu de la justice », a été interpellé à Bobigny. ◊ Dans la nuit du 5 au 6 mai, un jeune de 17 ans a été tué par balle dans le 13ème arrondissement de Marseille, près de la cité du Clos la Rose. La victime, originaire de la cité de la Valbarelle, a été touchée au bras et au thorax vers 23h30. Un véhicule, repéré sur les lieux, a été retrouvé incendié non loin de là. ◊ Le 6 mai, vers 19h30, à Eysines (Gironde), en banlieue de Bordeaux, un homme de 27 ans a été tué par balles au volant de sa voiture lors d’un affrontement entre deux groupe. Il a été touché au thorax. Il y a d’abord eu une altercation verbale entre deux groupes d’hommes, puis des tirs et la fuite d’un second véhicule. La victime était connue de la police, notamment pour trafic de stupéfiants… ◊ Le 8 mai, vers 18h20, un homme de 27 ans a été blessé par balle à la cuisse, près d’un point de deal de Villeurbanne (banlieue lyonnaise). Ses agresseurs étaient un groupe de 3 ou 4 personnes. ◊ Le 9 mai, vers 19h30, un homme a été gravement blessé de plusieurs balles près d’un point de deal dans le quartier de l’Alma, à Grenoble (Isère). Il a été enlevé, séquestré et frappé. Elle avait été arrêtée quelques jours plus tôt, puis relâchée, dans un dossier de stupéfiants. ◊ Dans la nuit du 11 au 12 mai, une rue de Molenbeek (Bruxelles) a du être en partie fermée suite à deux coups de feu tirés près du quartier des Quatre-Vents. ◊ Le 16 mai, un ancien caïd grenoblois Mehdi Boulenouane (considéré dans les années 2010 comme le chef du trafic de drogues dans le quartier du Mistral) a été tué par balles en Seine-Saint-Denis. Agé de 38 ans, il faisait l’objet d’un aménagement de peine sous surveillance électronique dans ce département de la région parisienne. Condamné fin 2016 à dix ans d’emprisonnement pour trafic de stupéfiants et blanchiment de trafic de stupéfiants, il avait bénéficié, fin mars dernier, de cet aménagement de peine. Avant son procès, il avait pu bénéficier d’une libération sous caution par le versement, par ses proches, de 1.000 billets de 500 euros… Ces faits avaient entraîné l’ouverture d’une enquête pour blanchiment de stupéfiants, non-justification de ressources et association de malfaiteurs.
Il aurait été atteint de plusieurs balles, dont une à la tête et une au thorax, dans la commune de Dugny : vers midi, il marchait dans la rue avec un autre homme quand une voiture avec trois hommes encagoulés à bord s’est arrêtée à sa hauteur et l’un des inconnus a fait feu avec une arme de poing. ◊ Le 23 mai, vers 20h30, un inconnu en scooter TMax a jeté un engin explosif (une grenade défensive de type M52) à un croisement à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), provoquant deux blessés graves. Un cycliste de 40 ans a eu le bras et une partie du visage arrachés, suite à l’explosion. Une femme, se trouvant sur le trottoir, a eu un doigt fracturé. Le secteur est connu comme étant un lieu de revente de stupéfiants : la seule caméra de vidéo-surveillance a d’ailleurs été sciée à sa base par les dealers… ◊ Vers 22 heures, le 23 mai, à Grenoble, dans le quartier de l’Alma, un adolescent de 15 ans (mineur isolé, né en Tunisie) a été gravement blessé et se trouve dans un état critique. Les auteurs de la fusillade ont pris la fuite en maxi-scootern retrouvé peu après et signalé volé en Suisse. Des étuis de calibre 7.62 ont été retrouvés sur les lieux des tirs. La jeune victime, « vendeur du jour » du point de deal, a été touché aux jambes et à la tête.
Une demi-heure plus tard, dans un autre quartier de Grenoble, un homme de 30 ans a été blessé par balles aux jambes. ◊ Le 28 mai, vers 21h30, la police est alerté par un riverain du quartier Maisons-Neuves (Villeurbanne, Rhône) : il affirme avoir entendu des coups de feu. A leur arrivé, les policiers trouvent des traces de sang et des douilles de 9 mm. Le blessé a en fait été déposé en voiture à l’hôpital Édouard-Herriot. Les vigiles assurent avoir entendu des tirs, provoquant un début de panique dans l’établissement… La victime de 30 ans présente quatre impacts de balle, notamment au niveau de la cuisse et des côtes. Le suspect des tirs, habillé en noir, a pris la fuite en trottinette après les faits.

Lyon : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue franco-albanais

Crimorg.com | 04.07.24
Les gendarmes lyonnais ont réussi à démanteler un vaste réseau de trafic de cocaïne et d’héroïne orchestré depuis l’Albanie. Ce réseau alimentait des points de vente de drogue dans le Rhône, la Loire, l’Ain, la Savoie et la Haute-Savoie, avec crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com ainsi que 82 kilos de produits de coupe, soit l’équivalent de 400 kilos de produits destinés à la vente. Les forces de l’ordre ont également récupéré 18 véhicules et pour 100.000 euros d’avoirs criminels.

Par Anaë Woodward

Coup d’arrêt à un clan mafieux ukrainien sur la Côte d’Azur

Crimorg.com | 05.07.24
La gendarmerie a réalisé une importante opération début juillet, interpellant plusieurs membres d’une organisation mafieuse ukrainienne dans les Alpes-Maritimes. L’affaire a débuté avec un signalement de la police nationale ukrainienne, alertant sur l’installation récente de cette organisation sur la Côte d’Azur. La section de recherches de Marseille, en collaboration crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com de fréquences et des jumelles de vision nocturne. À l’issue des gardes à vue, les trois suspects, deux Ukrainiens et un Russe, ont été présentés à un juge d’instruction et placés en détention provisoire pour « vols en bande organisée » et « association de malfaiteurs ».

Par Anaë Woodward

Démantèlement d'un réseau chinois de blanchiment d'argent

Crimorg.com | 05.07.24
Les autorités françaises et espagnoles ont démantelé un réseau chinois de blanchiment d’argent capable de faire transiter plus d’un million d’euros en liquide chaque jour. Cinq membres présumés de cette organisation criminelle ont été arrêtés en Espagne, dans le cadre d’une crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com chinois, actif en Europe depuis au moins 2019. Ce réseau, lié à des activités illégales comme la contrefaçon, la fraude fiscale et douanière, et la prostitution, reposait sur une logistique sophistiquée pour déplacer les fonds.

Par Anaë Woodward

Paraguay : enquête anti-corruption contre des magistrats

Crimorg.com | 19.04.24

La Cour d’Appel a accordé six mois supplémentaires au Parquet pour poursuivre ses investigations sur d’anciens procureurs soupçonnés d’avoir reçu un cadeau d’un important trafiquant de stupéfiants. Les anciens magistrats Hugo crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com la prison. Armando Cantero aurait reçu un stylo de luxe et 10.000 dollars américains ; l’ancien procureur antidrogue Hugo Volpe aurait, lui reçu un « stylo plume et ses accessoires ».

L'Amazonie, nouvelle proie du crime organisé

Crimorg.com | 03.06.24
La domination croissante du crime organisé en Amazonie représente une menace non seulement pour la souveraineté des États mais aussi pour la crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com janvier dernier. Et ce, car le crime organisé impose une guerre aux autorités locales, portant atteinte à l’état de droit.

Territoires contrôlés par le crime organisé en Amazonie (2023)

Les groupes criminels étendent leur pouvoir sur l’entièreté des territoires amazoniens, se disant « États parallèles ». Ils contrôlent les activités économiques, recourent à la violence et corrompent les institutions. Dans la région règnent l’insécurité, l’impunité, la dégradation de l’environnement, et une réelle économie semi-clandestine.
Leurs
activités : crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com des pouvoirs publics ont conduit à un manque d’infrastructures et de services publics de base. Cette situation a favorisé l’émergence d’une économie informelle et souvent illégale, où l’orpaillage clandestin, le braconnage et le commerce illicite du bois sont devenus des moyens de subsistance…

 Implantation des factions par État (2022)

Le Brésil abrite aujourd’hui 53 factions criminelles, dont les plus influentes sont le Primeiro Comando da Capital (PCC), le Comando Vermelho (CV), et la Família do Norte (FDN). Fondé en 1993, le PCC est devenu crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com de sécurité ont été inadaptées, et la coordination entre les États voisins reste complexe et grâce à des moyens financiers considérables, elles corrompent les institutions existantes et les élus, érodant l’autorité de l’État.

 Mutinerie de prisonniers organisée par le PCC en 2010 dans l’Etat de São Paulo

En 2023, une enquête a révélé que des factions criminelles contrôlaient directement ou se disputaient le pouvoir dans 89 % des communes de l’Amazonie brésilienne, affectant près de 24 millions de personnes. Elles régulent le territoire à leur échelle, étant à l’origine de création de papiers d’identité aux populations locales crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com social, contraignant même les communautés indigènes à participer à des activités illicites. La destruction de la forêt s’accélère, alors qu’elle est cruciale pour la régulation climatique mondiale. Et ce, en partie car les groupes criminels diversifient leurs portefeuilles d’investissements en se lançant dans la criminalité de la nature.

Au-delà du trafic de drogue, les organisations criminelles diversifient leurs activités vers la « narco-déforestation ». Cela crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com observées dans l’État de Pará, financées par les profits du trafic de drogue.

Radeau et barge (« dragon ») de dragage d’or

Une autre facette alarmante est l’émergence du « narco-garimpo » : une exploitation aurifère illégale amplifiée par les grandes factions criminelles. crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com les cours d’eau, menaçant ainsi les écosystèmes et la santé des populations locales.

Par Anaë Woodward

Le Comando Vermelho (Commando Rouge) a été créé en 1979 dans la prison Cândido Mendes à Ilha Grande, dans l’État de Rio. Il s’agit à l’origine de militants de crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com gang s’adonne également au trafic d’armes, nécessaires pour contrôler les favelas de Rio. Le CV compterait 30.000 membres, dont la moitié dans l’État de Rio de Janeiro.

La Familia Do Norte (FDN) a été créé en 2007 dans des zones rurales de l’État d’Amazonas, dans crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com finissent par mettre fin à cette alliance et, bien qu’affaiblie, la FDN compterait encore 13.000 membres.

Finlande : les douanes démantèlent un réseau international de trafic de Subutex

Crimorg.com | 03.07.24
Les douanes finlandaises ont démantelé une opération crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com mais détourné de son usage.

Cinq personnes d’une organisation criminelle sont soupçonnés d’avoir transporté crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com ordinaires. Seul un d’entre eux serait Finlandais.

Au cours de l’enquête, les douanes ont saisi 19.929 comprimés de Subutex. crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com Subutex en six occasions différentes depuis le début de l’année.

Les douanes finlandaises ont déjà confisqué plus d’un demi-million de comprimés en 2024, crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com Janne Kallio, un haut responsable des douanes.

Par Anaë Woodward

Brésil : 500 kilos de cocaïne saisis démantèlement d'un réseau international

Crimorg.com | 03.07.24

La Police civile brésilienne de l’État du Rio Grande do Sul (extrême-sud du pays, à la frontière avec l’Uruguay et l’Argentine) a réalisé la plus grande saisie de cocaïne de son histoire, découvrant plus de 500 kilos de drogue dans une maison de Canoas. L’opération, résultat crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com crimorg.com que ce type de partenariat entre gangs devient courant dans l’État, malgré les conflits entre les factions à des niveaux inférieurs. Les chefs des factions privilégient les profits et trouvent plus pratique de collaborer pour de grandes quantités de drogue.

Par Anaë Woodward